Comité de soutient

Comité de soutien aux détenus politiques du MCA

A nos frères amazighs résidant à l’étranger

APPEL AU SOUTIEN
Azul fellawen,

Vous avez sans doute appris que les événements dont les universités marocaines ont été le théâtre, depuis le 20 avril 2007. Les autorités marocaines ont orchestré des arrestations arbitraires dans les rangs des militants du Mouvement Culturel Amazigh. Plusieurs parmi nos militants ont été tabassés dans les commissariats du makhzen. Des dizaines on été incarcérés et ont séjourné dans les geôles du pouvoir à Meknes et à Imtghern (Er-Rachidia) Agadir… plusieurs parmi eux ont enduré des mois de prison sur des accusations fallacieuses qui cachent mal la volonté de les faire taire pour leur activisme au sein du mouvement amazigh.
Leurs parents habitent dans les villages lointains du Sud-est et sont dans leur totalité sans ressources. Nos frère sont arrêté et mis en prison depuis le moi de Mai 2007, Sliman Oualy et Sekkou ont été condamnés à trois ans de prison ferme, alors que trois autres étudiant ont été condamnés à sept mois fermes. Dix-sept(17) ont subi une année d’emprisonnement dans des conditions intenables à Imtghern et Meknes et restent encore à ce jour poursuivi.
A Meknes les Dix de nos frères arrêté n’ont été jugés qu’après plus d’un an et demi d’instruction en dépit des témoignages déposés par Onze personnes auprès du juge et qui prouvent leur innocence totale du crime qu’on cherche à leur imputer injustement.
Ils ont passé une année derrière les barreaux rien que pour leur appartenance au MCA qu’ils ont déclaré et qu’ils assument courageusement
Nous avons constitué des comités de soutiens à nos camarades étudiants et à leur familles afin de les entretenir financièrement en leur assurant le minimum de moyens nécessaires au maintien de leur sentiment de dignité auquel le pouvoir tente traîtreusement de porter atteinte.
La région du sud-est à connu plusieurs manifestations populaires amazighes ou des milliers de femmes d’hommes et d’enfants ont réclamé leur libération inconditionnelle, d’autres villes ont connu des manifestations de soutien avec la participation de plusieurs centaines de militantes et de militants amazigh dont deux à Rabat (devant le ministère de la justice et devant le parlement) deux à El hoceima, Meknes, Khenifra, Oujda etc.)

Nous disposons du soutien d’un nombre de militants de la cause amazighe au Maroc, militants et militantes qui bravent les intimidations et le statu quo pour exprimer ouvertement leur sympathie envers notre mouvement de protestation pacifique et légitime.
Deux militants restent incarcérés et subissent les pires atrocités au milieu de criminels de droit commun, Il s’agit bien sure de Hamid Ouaadoch et Mustapha Ousayya. Condamnés et jugé à dix années de prison ferme et à une amende de cent mille dirhams Chacun en dépit des témoignages en faveur de leur innocence qu’une justice aveugle refuse de verser au dossier.
Les étudiants détenus ont des besoins quotidiens liés à leur subsistance que le peu de moyens matériels dont disposent les militants du MCA ne peut satisfaire d’une manière régulière et conséquente.
Les détenus supportent avec une abnégation exemplaire les conditions inhumaines à l’intérieur des bagnes Sidi Said, puis de Toulal (Meknes) Ils ont aussi besoin de notre soutien moral.
Les manifestations organisées à l’appel des comités du soutien et des parents des détenus drainent des milliers de participants mais le manque de moyens empêche encore plusieurs milliers d’autres de d’y prendre part, le mouvement de protestation s’essouffle à cause de ce manque.
Pour cela, et convaincus de votre attachement à la cause amazigh et de la sympathie que vous avez pu susciter autour de cette cause dans votre entourage à l’étranger, nous vous prions de diffuser cet appel et d’oeuvrer sans relâche en apportant votre contribution et votre soutien aux étudiants du MCA. L’objectif étant de nous aider à continuer la lutte en assurant la subsistance de nos militants injustement emprisonnés.
Enfin, tout en réaffirmant l’innocence totale de nos militants vis-à-vis des accusations qu’une justice aux ordres essaye de leurs mettre arbitrairement sur le dos, nous vous assurons de l’engagement indéfectible de notre mouvement à lutter pacifiquement jusqu’à la libération de tous nos détenus et de notre détermination à continuer la lutte pour l’amazighité sur tous les niveaux.

Nos droits en tant que peuple amazigh libre et souverain sur sa propre terre ne nous seront reconnus que grâce à notre dynamisme et à la détermination de nos militants à résister contre toutes les formes d’aliénation de subordination ou d’intimidation.

Tanemmirt nwen,

Pour tout contact officiel et unique :
Par famille : -Outouch Nourdine :0661672979 /- Oussaya Mohamed :0667017729
Par comité de soutien : – Ait khouya Mhammad :0618110925
Email : inkraf2007@gmail.com

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>